Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lettre ouverte aux députés de la Nation

Publié par Frédéric Blanc sur 28 Juin 2013

Mesdames et Messieurs les députés,

On a pu constater lors des questions au gouvernement que vous n’êtes pas d’accord sur l’état de nos finances publiques ou plutôt sur le déficit de notre budget.

Monsieur Gilles Carrez, député et Président de la Commission des Finances a levé mardi 25 juin 2013 la possibilité d’un dépassement du budget 2013 de 20 milliards d’Euros.

Sur ces 20 milliards :

  • 15 milliards proviendraient du fait du manque de recette lié à la TVA (dans le contexte de crise les français consomment moins), du manque de recette sur les impôts (plus de chômeurs donc moins de recette fiscale)
  • 5 milliards proviendraient de dépassement de budget de fonctionnement de l’Etat

Evidemment, lors de la séance de questions au gouvernement du mardi 25 juin 2013, ni la majorité, ni l’opposition, n’ont pu de façon claire et évidente pour les Français montrer où se situait la vérité :

  • L’opposition via M. Gilles Carrez dénonçant une dérive dangereuse des dépenses et du budget
  • La majorité dénonçant une chasse au sorcière et évitant de répondre clairement en remettant en cause le gouvernement précédent qui rappelons le tout de même au passage n’est plus aux responsabilités depuis plus d’un an déjà

Or, nous, en tant que citoyens, citoyens qui payons nos impôts chaque année, nous souhaitons impérativement, au-delà des divergences politiques de chacun, qu’il y ait une cohésion nationale sur le sujet des déficits afin de ne pas couler un peu plus notre pays qui est désormais en récession.

En effet, le spectacle qui est proposé chaque semaine lors des questions au gouvernement suit en général le scénario suivant :

  • Des questions sont posées au gouvernement parfois partisanes, parfois d’opposition, parfois déplacées, mais souvent tout de même avec un vrai sujet
  • On a alors souvent, lorsque la question ne plait pas, une réponse du gouvernement s’attache systématiquement à citer le passé et le précédent gouvernement, mais plus grave sans jamais apporter de réelle réponse à la question. Conséquence : l’intérêt supérieur de la Nation et des Français n’est pas pris en compte par ces réponses évasives.

Des Français, qui je vous le rappelle, vous ont élus pour trouver des solutions au chômage,

Des Français, qui je vous le rappelle,vous ont élus pour améliorer leur pouvoir d’achat,

Des Français, qui je vous le rappelle,vous ont élus pour résoudre au mieux leurs problèmes,

J’arrête là les anaphores ne voulant pas plagier la méthode de campagne du candidat Hollande où de nombreuses promesses ont été faites par le Président via ses anaphores célèbres et dont bien peu sont tenues réellement dans les faits.

Ce qui vous est demandé dans cet article, c’est d’arrêter cette comédie.

Les Français ont assez du spectacle donné régulièrement lors des Questions au Gouvernement.

Vous avez un salaire de député, vous êtes représentant de la Nation et à ce titre vous vous devez de travailler, d’œuvrer avant tout pour les Français. Ainsi il serait préférable de trouver une solution, un mode d’action qui apporte de réelles solutions aux problèmes que les Français rencontrent au quotidien, plutôt que de vous renvoyer sans cesse la balle.

Car vous comprendrez bien que si, je dis bien SI, il est avéré sur le budget 2013 au 31 décembre, un manque de 20 milliards d’euros ou plus existe, il est évident que ce sont les Français qui en subiront les conséquences par une nouvelle augmentation des impôts…

C’est pourquoi je vous demande de prendre vos responsabilités dès maintenant et de travailler de concert, malgré vos divergences afin de trouver la meilleure solution pour redresser les comptes de l’Etat et anticiper un nouveau dérapage du budget et peu importe ce que s’est passé depuis 30 ans, ce qui importe c’est aujourd’hui et demain.

Aujourd’hui pour maîtriser et stopper enfin cette lente dérive, demain pour ne pas laisser le poids de nos erreurs d’hier et aujourd’hui en héritage nauséabond aux générations futures.

Les Français sont prêts à faire les efforts pour la France et vous le savez, mais ils ne sont pas prêts à faire des efforts qu’ils ne comprendraient pas et qui ne seraient pas justifiés.

On vous demande donc de la clarté, de la transparence et de la communication.

Je vous rappelle tout de même que ce sont les citoyens français qui financent à la fois vos salaires mais également les finances de l’Etat par leur travail, par leurs investissements, par leurs courage d’entreprendre, etc.

C’est donc la moindre des choses que vous fassiez preuve de respect envers eux, en travaillant, vraiment, pour trouver de vraies solutions à ce grave problème qui pénalise aujourd’hui la France.

Je vous remercie de votre attention en espérant que vous serez sensible à cette lettre ouverte.

Les Français ont assez du spectacle donné régulièrement lors des Questions au Gouvernement.

Les Français sont prêts à faire les efforts pour la France et vous le savez, mais ils ne sont pas prêts à faire des efforts qu’ils ne comprendraient pas et qui ne seraient pas justifiés.

Commenter cet article