Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les enseignants les plus expérimentés en zone sensible

Publié par Frédéric Blanc sur 13 Janvier 2012


Une des nouvelles pistes de François Hollande serait de redistribuer un peu les affectations des enseignants.
Ainsi, on n'enverrait plus de débutant en zone sensible. Cela parait relativement censé pour plusieurs raisons :
  • le manque d'expérience du jeune enseignant face à des ados pouvant être difficiles
  • gérer les débordements en classe ne permet pas d'obtenir une expérience d'enseignement pur (en tout cas la montée en compétence se fait dans le stress)
  • avec ce mode de fonctionnement on aide pas non plus les jeunes des classes difficiles, qui voyant qu'ils peuvent prendre aisément le dessus sur l'enseignant, s'enfoncent petit à petit et perdent tout espoir de progresser
mais, car il y a un mais, cela ne doit pas être systématique car :
  • les enseignants expérimentés, voir très expérimentés, n'ont pas forcément envie de retourner à des classes difficiles ou de quitter le confort qu'ils ont actuellement
  • il est nécessaire d'obtenir un accord ou du volontariat, sans quoi l'abandon ou l'arrêt maladie risque de se profiler à l'horizon.
Il faudrait ainsi motiver le volontariat pour ces enseignants expérimentés.
Comment ?
Le principal vecteur reste l'argent. N'y voyez pas le mal, mais personne n'acceptera de travailler plus, avec du stress et des contraintes supplémentaires gratuitement. Concrètement, qu'est ce que l'on demanderait à ces enseignants ?
D'être des experts
et l'expertise cela à un coût certain.
Encore une fois, ce n'est pas un sujet simple et il va être nécessaire de l'adresser et surtout obtenir un consensus avec le milieu enseignant sous peine d'avoir la menace d'une grève massive se profiler à la rentrée 2012, voir immédiatement post-élection.

Commenter cet article